L'expert des relations

sociales et syndicales

Nouveau logo et nouvelle devise pour la CFDT

La CFDT vient de changer de logo et de devise. Michel CARON, Secrétaire national, s'en est expliqué dans le mensuel " CFDT Magazine " de novembre 2000, p.4, et dans l'hebdomadaire " Syndicalisme hebdo ", n° 2811 du 19/10/00, p.4.


(GIF)
logo de 1988
(GIF)
nouveau logo

 

Points forts de cette exégèse :

- L’objectif de ce changement n’est pas de courir après une mode, mais plus simplement de mettre en harmonie la réalité de l’action de la CFDT avec sa représentation symbolique. L’ancien logo ne permettait guère de retrouver l’image que la CFDT produit d’elle-même. Tel est le résultat d’une analyse poussée sur la politique de communication.

- L’ancien logo datait de 1988. Or, en douze ans la CFDT a considérablement élargi sa dimension : adhésions, renouvellement militant, orientations. Elle a fait beaucoup de chemin dans le sens d’un syndicalisme d’adhérents tourné vers l’action, la proposition et le résultat. Depuis le congrès de Lille de 1998, la CFDT a pris toute sa place dans la vie sociale et politique du pays. C’est cette force affichée sans complexe, mais surtout le côté organisation ouverte et pluraliste, que le logo devait traduire.

- L’objectif recherché s’est décliné en deux mots : simplicité et mouvement, avec les habituels critères exigés : visibilité et lisibilité. - Fruit de neuf mois de travail de professionnels du graphisme et d’un groupe de travail du Bureau national.

- Comment " lire " ce nouveau logo ? Il s’agit d’un logo typographique composé de lettres " individualisées " placées dans un ensemble cohérent où chacun est à sa place. Un fond blanc permet respiration, lisibilité, visibilité, simplicité de lecture. Chaud et moderne, l’orange symbolise l’action syndicale, la dynamique de la CFDT. C’est la couleur des fédérations. Stable, profond, le vert évoque l’ancrage de la CFDT dans le paysage syndical. C’est la couleur des unions régionales et départementales. Le " C " généreux, ouvert, accueille et réunit. Le " d " souligne notre référence à la démocratie. Le logo est " en mouvement " ascendant, renforcé par la signature " des choix, des actes " : un parti-pris dynamique qui constitue une spécificité forte de l’identité visuelle de la CFDT.

Comme on le voit, le choix du nouveau logo a été minutieusement préparé. Il actualise et renouvelle l’image de la CFDT, en attirant l’attention sur le fait que :

- par le " C ", la CFDT est une confédération, un ensemble interprofessionnel. On peut y voir là une réponse aux pratiques syndicales catégorielles ou corporatives qui se développent depuis quelques années (syndicats SUD notamment) ;

- par le " d " souligné, la CFDT souhaite développer en interne un syndicalisme ouvert à différents courants et à différentes pratiques syndicales. Les récents départs de quelques syndicats ou sections syndicales (vers la FSU ou vers SUD) ainsi que les critiques de l’été dernier à la signature de l’accord UNEDIC sont là pour rappeler que ce souhait correspond aussi à une nécessité ;

- par le nouveau slogan (la " signature "), la CFDT passe d’un projet, d’une intention, d’un idéal (" Le parti pris de la solidarité ") à une démarche très pragmatique et concrète (" Des choix, des actes "), telle que l’incarne Nicole Notat dans ses interventions médiatiques. On est loin, sur ce plan, des années turbulentes et rêveuses de la CFDT, avec Eugène Descamps ou Edmond Maire.

On notera que ce changement de logo intervient deux ans avant les prochaines élections prud’homales, prévues en décembre 2002. Un délai nécessaire aux équipes CFDT et aux salariés pour s’approprier la nouvelle image confédérale.

Imprimer E-mail