L'expert des relations

sociales et syndicales

Vu... pas vu sur le net

C'est la rentrée. Certainement pas aussi brûlante que certains l'ont rêvée cet été, mais bougonne. Les dossiers qui font la une des sites internet des organisations syndicales sont les mêmes : retraite, assurance maladie, emploi. Ce que FO désigne, dans un éditorial de son ?général', comme la volonté de ?réforme' du gouvernement. Dans la bouche de Marc Blondel, la dite réforme est opposée à la définition du réformisme tel que son organisation veut le pratiquer.

Le site de la CFDTfait le choix de proposer la liste de sujets la plus longue de tous les sites : pas moins de 14 sujets, dont 3 sur les retraites et en particulier un sur la réforme des retraites en Allemagne, ainsi que 4 sujets sur les comités d’entreprise : « Semaine des comités d’entreprise : renforcer la coopération avec les CHSCT, Vacances et loisirs, la vitrine de la solidarité syndicale, La resyndicalisation des CE au cœur du projet CFDT, Les pratiques à la loupe.
A noter égalementune Déclaration de Jean-François Trogrlic, secrétaire national sur le sommet de Cancún : L’échec des uns ne fait pas le bonheur des autres. Tout au contraire. C’est la triste leçon qu’il faut lucidement tirer du Sommet de Cancún. L’immobilisme sert en effet plus les pays riches que les pays pauvres, par exemple concernant les produits agricoles et le coton qui continueront à être massivement subventionnés à l’exportation dans les pays riches, au détriment des productions locales des pays en voie de développement.

(GIF)Vu sur le site FO, le discours de rentrée au meeting du 13 septembre au Zénith, dans lequel il développe en 14 pages la position de FO vis-à-vis « de la déviation effarante du mot réforme » tel qu’utilisé ’ abondamment ’ par le gouvernement, et consécutivement le programme de l’organisation pour les semaines à venir, autour du triptyque ‘revendication, mobilisation, négociation’, en rappelant que ‘la grève ne se décrète pas d’en haut’.

Vu aussiun commentaire sur la politique commune de la France et de l’Allemagne, souligné par la stigmatisation de l’absence de toute politique industrielle de l’Europe.
Mais rien vu sur Cancun ou l’OMC.

(GIF)Sur le site CGTquatre sujets font la une de la page d’accueil :
- « Le 4 octobre à Rome, Euromanif pour une vraie Europe sociale
La CES organise une grande manifestation le samedi 4 octobre à Rome pour imposer une plus forte dimension sociale pour l’Europe de demain.
La CGT participera à cette manifestation qui coincidera avec le lancement de la conférence intergouvernementale sur la constitution de l’Europe. »
- La Cgt avec vous pour une « rentrée » offensive
En ce début septembre, les sujets d’inquiétude sont nombreux pour les salariés actifs et privés d’emploi et les retraités. A contrario, le Medef se réjouit du sens des réformes et appelle le gouvernement à accélérer les transformations. Pourtant l’été a confirmé la nocivité de sa politique.
Loin de répondre aux exigences sociales qui ont marqué les luttes ces derniers mois, elle détruit l’emploi salarié et conduit à un désastre social et sanitaire.
La mobilisation à un niveau suffisant pour imposer d’autres choix reste d’actualité pour préparer les rendez-vous sociaux à venir
- SYSTÈME DE SANTÉ, PROTECTION SOCIALE
L’urgence d’une réforme de progrès
- L’avenir des retraites
Fiches argumentaires et techniques sur la Retraite Complémentaire

Rien vu non plus sur Cancun ou l’OMC.

(GIF)La CFTCtitre sur« Une rentrée sous le signe de l’urgence sociale","pour un dialogue social au service de l’emploi et de la croissance", propose un"zoom du mois"autour de pas moins de 17 thèmes, allant de l’éducation nationale au congrès de la Confédération mondiale du travail en passant par la politique salariale, la politique familiale et l’assurance maladie, et développe un épais dossier sur les PME PMI :« Engagement et solidarité de la CFTC en faveur des salariés des PME PMI », et renouvelle sa préoccupation internationale, maintenant toujours autour d’un sujet :« Coopération syndicale internationale : la nécessité d’une ouverture plus forte » : Avec la CFDT, le panel de sujets le plus exhaustif !

(GIF)Le contenu du site CFE-CGCde septembre ressemble comme un frère à celui de juillet : un gros dossier sur les retraites (L’éditorial de Jean Luc Cazettes :« La fin du feuilleton ? Pragmatisme et prévoyance »), un dossier sur l’assurance maladie, autour de deux sujets principaux :« Assurance maladie. Etat des lieux pour comprendre les enjeux »et« Sécurité sociale : La CFE CGC propose des solutions de financement ».
Et les mêmes sujets de réflexion sur le fond :
« Famille, entreprise et syndicalisme » ;
« L’engagement syndical » ;
« Le rôle du délégué syndical » ;
« L’évolution de l’action syndicale ».

(GIF)Le site du Medeffait le point habituel ’ pour ne pas dire routinier ’ sur l’actualité.

(GIF)A signaler, sur le site UIMM, la mise en ligne de l’excellent article sur la situation sociale de la livraison n° 230 d’Actualité, intitulé « Une rentrée molle ».

(GIF)Vous pourrez également vous procurer en ligne, sur le site SUD, les adresses, postale, télécopie et mail, de ‘toutes les organisations professionnelles nationales et locales avec lesquelles SUD-PTT est engagé dans la construction d’une union syndicale interprofessionnelles, ainsi que les unions interprofessionnelles constituées à ce jour. Exhaustif.

(GIF)A noter, sur le site UNSA, un dossier intitulé « UNSA : 10 ans », qui reprend l’historique de l’organisation, et développe sa stratégie passée et à venir.

- En Europe -

(GIF)Vu sur le site de la CES(Confédération européenne des syndicats) le lancement d’une campagne sur le ‘futur de l’Europe’, avec un dossier assez épais autour du thème :

ETUC “Future of Europe” campaign
The ETUC has launched its campaign on the Future of Europe for the Treaty to be signed in 2004. The campaign will be a focal point of trade union action throughout 2003, and will be run at European, national, regional and industry levels.
The Europe we want

Et les préoccupations de son secrétaire général, davantage liées à l’actualité :

- "Rehabilitating Social
Dialogue by including it in the new Constitution"
- A strategy of growth for employment and a Constitutional Social policy : Basis for the European Support of our citizens.
- ETUC meets Berlusconi

ETUC General Secretary, John Monks, with Candido Mendez ETUC President, today lead a trade union delegation to meet Mr Silvio Berlusconi, the Italian Prime Minister and the current President of the Council of Ministers of the EU.
The ETUC is demanding action in three areas :

- The urgent need to accelerate economic growth and jobs in the EU by concerted investment strategies in sustainable development, skills and R&D.
- The equally urgent need to kick-start new measures to underpin Social Europe, without which popular support for the European project, already worryingly low, will ebb further.
- A new constitution with robust provision on social dialogue and on services of general interest.

John Monks said “We warned Mr Berlusconi that over concentration on what is good for business in Europe and too little attention to social progress is a massive turn off for the people of Europe”.

Enfin un commentaire sur le désastre de Cancun, qui situe la CES définitivement dans le camp opoosé à celui des ‘altermondialistes’ :
The wreckage of Cancun
15/09/2003
“ The collapse of the WTO Conference in Cancun, if not wholly unexpected, is a bitter blow to the urgent need to address world development, poverty, employment and workers’ rights.There was no previous attempt to address the concerns of trade unions about applying decent labour standards and strengthening the influence of the ILO. Nor does there seem to have been any real negotiations to alleviate poverty in the developing world. Now the multilateral system looks wrecked and it will take a much higher level of commitment by world leaders than was shown at Cancun for it to be resurrected. Such commitment is vitally necessary and the EU, with the UN, should play its part in helping the resumption of efforts to use trade to create better conditions throughout the world.”
Cancun : End protectionism and give Third World producers fair access to our markets

Imprimer E-mail