L'expert des relations

sociales et syndicales

Tous nos vœux pour 2007

L'équipe de l'Institut Supérieur du Travail vous présente ses vœux les plus sincères pour 2007. Elle fait le point sur ses activités en 2006 et sur ses projets en 2007.

1 - Tous nos vœux pour 2007 ! Pour vous même et vos proches, nous souhaitons que cette année contribue à la prise de décisions utiles au développement de notre pays et de l’Union Européenne et à la bonne conjugaison des exigences économiques et des exigences sociales. La recherche d’une performance globale et d’un développement durable des entreprises sera aussi celle du développement humain et de l’équilibre social.

2 - En 2006, les activités de l’IST se sont déroulées avec constance. Créé en 1969, notre Institut poursuit depuis maintenant 37 ans son travail d’observation des évolutions de l’environnement social et syndical des entreprises.
- Les formations ont permis de parfaire en 2006 la pratique des relations sociales de plus de 6500 stagiaires, dans nos stages inter-entreprises (catalogue en ligne sur ce site) ou - pour l’essentiel des actions conduites - dans des stages intra-entreprises (programmes réalisés sur mesure).
- Les « Mardis de l’IST » réunissent tous les deux mois un cercle d’une quinzaine de DRH et responsables relations sociales désireux d’échanger sur l’actualité sociale et de rencontrer de grands témoins et acteurs de la vie sociale.
- Les journées d’actualité ont été nourries par une vie sociale active en 2006 : contrat première embauche, congrès CGT, congrès CFDT, dossier dialogue social, congrès CFE-CGC. Notre équipe, très présente dans l’observation de ces différents évènements, se trouvera aussi mobilisée en 2007 : conséquences sociales des prochaines élections, congrès Force Ouvrière, dossier représentativité, dossier retraites,...
- Les études et recherches ont connu, en 2006, un regain d’intérêt. Elles sont réalisées sur contrat de recherche ou à la propre initiative de l’IST (lequel - rappelons le - est de droit privé et ne reçoit aucune subvention).
- Les missions d’expertise se sont nettement développées en 2006 et constitueront un axe de développement de l’IST pour 2007 : audit et veille sociale, stratégie de relations sociales, anticipation des risques de réputation, communication sociale.

3 - L’expression des nouveaux besoins des entreprises, autour de questions émergentes (développement durable, responsabilité sociale des entreprises, discriminations, diversité, développement des ONG), rejoint l’expression de leurs besoins traditionnels pour considérer les relations sociales comme un élément sensible et important de la performance globale. La place grandissante des enjeux européens et internationaux exige des acteurs syndicaux et patronaux une adaptation plus rapide des conceptions et des pratiques sociales.

4 - Lieu de recherche et d’expertise, de formation et d’échanges, l’IST a eu le plaisir , en 2006, d’accueillir dans ses locaux plusieurs dirigeants et acteurs de la vie sociale ; François FAYOL (CFDT), Christian LAROSE (CGT), Bernard VAN CRAEYNEST (CFE-CGC), Jacques VOISIN (CFTC), René VALLADON ( Force ouvrière), Dominique TELLIER (MEDEF), Dominique-Jean CHERTIER (auteur du rapport « Dialogue Social »).
Plusieurs chercheurs et auteurs ont pu accéder aux ressources documentaires de l’Institut (900 dossiers de suivi de la vie sociale) et préparer thèses ou livres. Notre équipe a été régulièrement sollicitée- à 50 reprises exactement sur 2006- par la presse écrite, radio ou télévision, pour apporter son éclairage sur l’actualité.

(JPEG)

5 - Les Etudes sociales et syndicales, en ligne depuis fin 2000, mettent aujourd’hui à disposition permanente plus de 300 articles. En 2006, les auteurs ont été les suivants : Dominique ANDOLFATO, Joël BAGNASCHINO, André BERGERON, Philippe DARANTIERE, Philippe d’IRIBARNE, Aurore GORIUS, Dominique LABBE, Gérard LARCHER, Michèle MILLOT, Michaël MOREAU, Jean-Pol ROULLEAU, et Bernard VIVIER. 20 000 lecteurs lisent chaque semaine (80 000 par mois) les informations du site de l’IST.

6 - L’équipe de l’IST se renouvelle. L’équipe permanente s’est renforcée par l’arrivée, en mai 2006, de Philippe DARANTIERE. En janvier 2006, Michèle ALFANDARY, après dix ans de très belle contribution, est partie en retraite. Son poste est aujourd’hui occupé par Véronick BOUCHE. Camille LHOMME apporte un concours apprécié, à temps partiel, depuis septembre 2006.

Jean-Paul ANTONA promu officier de la légion d'honneur. (JPEG)
Jean-Paul ANTONA promu officier de la légion d’honneur.

Le cercle des intervenants est composé de 15 spécialistes qui apportent un concours spécifique, régulier et fidèle. Un renouvellement s’opère : arrivée de Xavier de MAZENOD, Laurence AUDIDIER, Jacky ERISSET, Marie-Emmanuelle CROZET ; retrait de Jean-Paul ANTONA après 30 ans de collaboration. Ce dernier a été promu, en juillet 2006, à la grande fierté de notre Institut, officier dans l’Ordre National de la Légion d’honneur. Avec la remise, en janvier 2006, de l’insigne de chevalier du même Ordre à Bernard VIVIER, par Patrick de CAROLIS en présence d’André BERGERON, l’IST a pu voir la vie en rouge (une fois n’est pas coutume...).

7 - Toujours à votre écoute, toujours heureux de nos échanges, toujours prêts à vous apporter notre expérience, toujours prêts à accueillir la vôtre, nous vous disons à nouveau une très bonne année 2007.

 

Imprimer E-mail