L'expert des relations

sociales et syndicales

Les grèves en France de 2005 à 2018

D’année en année, le nombre de grèves diminue en France alors que dans les entreprises, la négociation et la signature d’accords grandissent. 

 

 *

*         *

 

En 2018 (dernières statistiques connues), 1,5% des entreprises de 10 salariés ou plus (soit 23% des salariés) ont connu une grève.

Sur une longue période, la conflictualité du travail est en diminution. Les statistiques récentes indiquent que :

- la probabilité de connaître une grève croît avec la taille de l’entreprise. En 2018, elle s’élève à 0,4% dans les entreprises de 10 à 49 salariés alors qu’elle atteint 30% dans les entreprises de 500 salariés ou plus.

- les rémunérations sont le motif principal des grèves (66% en 2018), loin devant l’emploi (19%), les conditions de travail (14%) et le temps de travail (11%).

- les grèves concernent particulièrement le secteur des transports et de l’entreposage : en 2018, 760 jours de grève pour 1000 salariés. La SNCF et Air France ont été affectées en 2018. En revanche, les services et la construction sont peu concernés. Dans le commerce, l’intensité des conflits du travail grandit (salaires, conditions de travail).

 

image001

 

 

image005

 

 

image002

La négociation collective en 2019. Bilan et rapports. Ministère du Travail. Edition 2020.

 

 

Entreprises ayant déclaré au moins une grève et nombre de jours de grève pour 1000 salariés de 2005 à 2017

 

image003

 

À lire aussi dans Les Études sociales et syndicales : La grève est-elle un sport national ? par Dominique Andolfatto, 5 octobre 2007.

Imprimer E-mail