top of page
  • IST

Pages retrouvées : " ...C'est la champignonnation des usines..."

La pompe s’époumone et sur les rails béquilles

se lance l’hipparion des équidés vapeurs

saupoudrant l’oeil des veaux de folles escarbilles

et d’un point à un autre halant le voyageur

Alors c’est la champignonnation des usines

la cryptogamie et la prolifération

des turbines moteurs astuces en gésine

et la parthénogénération des machines

concevant d’une idée accouchant d’une action

La houille se parfume aux couleurs d’arc-en-ciel

pour nourrir tout un monde à l’odeur d’abstraction

mais qui fraise et lamine et rive et lime et tourne

pour gigogne engendrer des objets bien réels

le tourne-vis et la capsule et les tenailles

l’automobile et la bécane et la quincaille

le car le sous-marin et l’accumulateur

l’attache-parisienne et le percolateur

le fer à repasser et le ventilateur

l’obus le tire-bouchon et le bouldoseur

la drague le revolver et le radiateur

la radio la lessiveuse et le frigidaire

la marmaille sans fin des ruses ménagères

des moyens de transport ustensiles outils

des gadgets du lépine ou dla grande industrie

Du sélénium l’oeil s’ouvre et la porte de même

si des degrés s’en vont le thermostat soupire

les vitesses en boîte ont de l’initiative

les deux tortues roulant par forces attractives

vont et viennent aussi par forces répulsives

les sauriens du calcul se glissent pondéreux

écrasant les tablogs les abaques les règles

Leurs mères les trieuses les pères binaires

et l’oncle électronique avec son regard d’aigle

admirent effarés ces athlètes modestes

pulvérisant les records établis par les

bipèdes qui pourtant savent compter parler

soigner Soigner les sauriens du calcul et les

bipèdes qui pourtant savent compter parler

soigner Soigner les sauriens du calcul et les

compter parler soigner soigner parler compter

compter compter compter compter compter compter

soigner soigner soigner soigner soigner soigner

parler parler parler des sauriens du calcul

et parler


Raymond QUENEAU,Petite cosmogonie portative, 1950



bottom of page