top of page
  • IST

L'Union syndicale Solidaires en bref

{{L'Union syndicale Solidaires, dans laquelle les syndicats SUD tiennent une place essentielle, tient son 4ème congrès du 3 au 5 juin prochain à Saint Jean de Monts (Vendée). On trouvera ici, actualisant les données publiées dans notre édition du 7 mars 2002, les dix points-clé permettant de situer l'Union syndicale Solidaires.}}

1. CREATION

10 décembre 1981 : Union syndicale - Groupe des dix à partir de 10 syndicats autonomes. 1988 : exclusion ou départ de militants CFDT, notamment dans la santé et dans les PTT, qui créent de nouveaux syndicats : " SUD " (Solidaires - Unitaires - Démocratiques). Les conflits de fin 1995 voient l’extension du mouvement avec Sud Rail et Sud Education. Les conflits de fin 1995 voient l’extension du mouvement avec Sud Rail et Sud Education. 1998 : création de " l’Union syndicale Groupe des Dix - Solidaires ", au sein de laquelle les syndicats SUD sont prépondérants. 2004 : création de l’Union syndicale-Solidaires.

2. STRUCTURES

Siège national : 93 bis, rue de Montreuil 75011 paris - Tél : 01 58 39 30 20 - Fax : 01 43 67 62 14 44 fédérations ou syndicats nationaux et 83 comités départementaux ou régionaux Site Internet : http://www.solidaires.org/



4. PRINCIPALES FIGURES DE PROUE

Christophe AGUITON, créateur de SUD France Télécom, d’AC ! et des « Marches européennes contre le chômage », responsable des relations internationales d’ATTAC, militant de la LCR depuis 1970 Annick COUPE, SUD-PTT, ancienne militante maoïste puis féministe. CFDT jusqu’en 1988. Participe à la création de SUD PTT. Thierry RENARD, ancien de l’Organisation Révolutionnaire Anarchiste (ORA) et de la CFDT. Aujourd’hui SUD-PTT. Henri CELIE, ancien de l’ORA et des luttes du Larzac et de la CFDT. Crée SUD-Rail en 1995. Michel GIGAND, ex prêtre ouvrier à Caen, dissident de la CFDT, fondateur de SUD Industrie. Gérard GOURGUECHON, ancien militant PSU, membre du SNUI, fondateur du Groupe des 10, siège au Conseil scientifique d’ATTAC. Pierre KHALFA, ancien militant de la LCR jusqu’en 1979. Syndiqué à la CGT puis à SUD PTT, délégué national adjoint de l’Union Syndicale Solidaires. Membre du Conseil d’administration d’ATTAC (réélu à la suite de la crise du mouvement altermondialiste en 2006).

4. LES OBJECTIFS

Lien entre défense des salariés et « transformation sociale » « Promouvoir des rapports de coopération dans les relations économiques, en lieu et place de la concurrence exacerbée générée par le libéralisme » Constitution d’un front antilibéral, engagement important dans ATTAC

5. LES THEMES D’ACTION PRIVILEGIES

Maintien du service public « Interdiction de tout licenciement dans les entreprises qui réalisent des profits » « Statut du salarié garantissant la continuité de revenu et de droits sociaux, y compris dans une situation de hors emploi » Mélange de revendications catégorielles et de thèmes visant à une transformation radicale de la société

6. LE COMPORTEMENT DES MILITANTS

Pratique de la démocratie directe et du non cumul des mandats. Mise en avant d’un « syndicalisme pur » parfois corporatiste, mais aussi d’aspiration à une recomposition syndicale avec les associations Une stratégie de communication performante. Guérilla juridique et « concession zéro », qui a permis le développement de spécialistes performants en droit du travail parmi les militants. « Nous sommes des opposants et non des partenaires sociaux ». Utilisation du réseau associatif pour développer la visibilité : « Le réseau associatif renforce l’influence, la médiatisation et les moyens d’action des militants » - « Le souci de redéfinir une forme interprofessionnelle différente de ce que font les grands syndicats car les réseaux qui se tissent actuellement se font à côté des organisations syndicales » (Annick Coupé). Mise en place d’un « syndicalisme de terrain, de proposition et d’action »

7. EFFECTIFS REVENDIQUÉS

90 000 adhérents en 2007



8. ORGANISATIONS MEMBRES

ALTER (syndicat de pilotes d’Air France) Fédération autonome de l’environnement (FAE) SNABF Solidaires (syndicat de la Banque de France) SNJ (syndicat de journalistes) SNMSAC (syndicat national des mécaniciens au sol de l’aviation civile) SNUCCRF (syndicat de la DGCCRF) SNUI (syndicat des impôts) SNUPFEN (syndicat des Eaux et Forets) Solidaires - Douanes Solidaires Justice SPASMET Solidaires (syndicat de la météo) STCPOA (syndicat de salariés de la Confédération Paysanne) SUD Aérien (syndicat de salariés du secteur aérien) SUD ANPE SUD Autoroutes SUD Aviation civile (syndicat de l’administration de l’aviation civile) SUD Banques SUD Caisses d’Épargne SUD CDC SUD Centrale MINEFI SUD Chimie Pharma "Solidaires dans la chimie" SUD Collectivités territoriales SUD Crédit Agricole SUD Culture Solidaires SUD Education SUD Energie (EDF-GDF) SUD Etudiant SUD FNAC SUD FPA Solidaires (formation professionnelle des adultes) SUD Groupe GFI (GFI Informatique) SUD INSEE SUD Michelin SUD Protection sociale SUD PTT SUD Rail SUD Recherche EPST (CNRS, INRA, INSERM...) SUD Rural (Ministère de l’agriculture) SUD Santé-Sociaux SUD Sonacotra SUD Travail affaires sociales SUD Trésor SUD VPC SUI (Syndicat de la direction de l’industrie au Ministère des finances) SUPPer (Syndicat unitaire et pluraliste du personnel - secteur industrie) Union syndicale Solidaires industrie (USSI)

9. AUDIENCE

Élections prud’homales 2002 : 1,52 % Élections comités d’entreprise 2004-2005 : 2,5 % (1,7 % en 2000-2001)

10. LES LIENS PRINCIPAUX

AC ! (Agir Contre le Chômage) Confédération Paysanne CADAC FASTI DAL (Droit au Logement) MRAP MNCP ATTAC Mouvement des Sans Papiers Droits Devant Act up Paris Ras l’front Greenpeace France Mouvement Immigration et Banlieues Stop précarité



bottom of page